Enseigner...

Enseigner l’Aïkido, c’est partager et transmettre ce que l’on aime.
Enseigner, c’est aussi créer une dynamique qui va emmener les pratiquants dans un élan, dans le plaisir de la découverte, puis de la recherche. C’est générer un climat .
La pédagogie est l’outil qui va permettre d’organiser l’apprentissage de l'aïkido.
Le premier souci de l’enseignant, c’est certainement d’amener le pratiquant à l’autonomie.
Autonomie donnée par l’étude, la compréhension puis l’appropriation des techniques, en tant qu’acteur et non consommateur.
Donner un sens à la pratique. Qu’est-ce qui permet le mouvement, Qu’est ce qui l’anime ?, Qu’est-ce qui le justifie ? Quand devient -il incohérent ? A quoi cela nous conduit-il ?...
« enseigner n’est pas remplir une coupe, c’est allumer une flamme ».
Mais les tentations sont nombreuses ...
Enseigner n’est pas imposer une image de soi même, mais donner de multiples situations d'expérimentation. Enseigner n’est pas se poser en référence absolue, mais développer un esprit d’ouverture. Éviter de tomber dans un propos abstrait, ésotérique, mais à partir de la pratique, et en cohérence avec celle-ci, construire son discours. Esquiver le doucereux piège d’une vérité unique, par un regard critique sur sa pratique.
Avec son regard, sa sensibilité, à la mesure du développement atteint, et selon son expérience, l’enseignant propose des clefs, amène à faire des ponts, ouvre des portes, des possibles ...
Ainsi, participe à la transmission.
Aller au haut